Donner, transmettre

Pour transmettre votre patrimoine à moindre coût et assurer l’avenir financier de vos enfants, il est essentiel de bien vous renseigner. Que vos objectifs soient d’aider un enfant sans l’avantager par rapport aux autres, ou de privilégier un héritier, une bonne connaissance de la réglementation française est primordiale.


Le cabinet de conseil GC&P Conseil vous accompagne pour éviter les pièges du système en vous donnant toutes les clés pour comprendre et une ouverture sur les meilleurs produits.


Avec notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine, organisez une transmission de patrimoine raisonnée.


Un accompagnement de transmission patrimoniale en 3 étapes :

- Réalisation d'un bilan successoral personnalisé.

- Définition de vos objectifs.

- Sélection éventuelle du véhicule d'investissement permettant d'optimiser le coût de la transmissions.


Bénéficier de conseils sur-mesure pour bien transmettre votre patrimoine. 


Lors de notre rencontre, nous vous présentons de manière complète et pédagogique l'ensemble des solutions successorales. 


Comment profiter des abattements sur succession.


La réforme de la fiscalité impose une meilleure anticipation aux donateurs qui souhaitent transmettre un patrimoine à leurs proches. Depuis 2012, les dons ne sont plus exonérés qu’à hauteur de 100 000 euros tous les 15 ans. En se préparant à transmettre 100 000 euros à ses enfants à l’âge de 50 ans, l’opération pourra être recommencée à 65 ans, et, le cas échéant, à 80 ans, soit 300 000 euros transmis sans impôt en 30 ans.

Ces donations, qui peuvent porter sur tout type de biens, peuvent être cumulées avec les dons d’argent, qui sont également défiscalisés à hauteur de 31 865 euros, à condition que le donateur soit âgé de moins de 80 ans et que le bénéficiaire, majeur, soit un descendant ou, à défaut, un neveu, une nièce, un petit neveu ou une petite nièce.

Plusieurs solutions comme l’assurance-vie ou le démembrement de propriété permettent de favoriser les donations.


Les avantages de l'assurance-vie.


L’assurance-vie est devenue encore plus intéressante pour transmettre son capital depuis le durcissement de la fiscalité sur les transmissions. Pour un contrat ouvert et alimenté avant 70 ans, les sommes versées aux bénéficiaires échappent à l’impôt à hauteur de 152 500 euros par bénéficiaire. Au-delà, elles subissent une taxe de 20 %, voire 25 % à partir de 902 839 euros. Les primes versées après 70 ans sont quant à elles réintégrées dans la succession, après application d’un abattement global de 30 500 euros, mais les intérêts sont transmis sans impôt. 


La transmission par démembrement.


Le démembrement de propriété consiste à donner la nue-propriété d’un bien, tout en en conservant la jouissance, dit usufruit. Cette forme de donation présente 3 avantages :


- Le donateur peut continuer à occuper le logement si la donation porte sur la résidence principale ou secondaire, ou à en percevoir les revenus s’il s’agit d’un bien locatif ou d’un portefeuille d’obligations.

- Les droits de donation ne sont calculés que sur une fraction de la valeur du bien (50 % pour une transmission entre 51 et 60 ans, 60 % entre 61 et 70 ans…).

- Au décès de l’usufruitier, le nu-propriétaire retrouvera la pleine propriété du bien en totale franchise d’impôt.


PRENEZ CONTACT AVEC NOTRE CABINET GC&P CONSEIL POUR EN SAVOIR PLUS !

image198